Tous les plastiques sont recyclables!

Il y a des thèmes qui unissent plus qu’ils ne divisent les européens. L’un d’entre eux est la réduction de l’impact de l’activité humaine sur l’environnement. Ainsi  aborderons nous aujourd’hui en ce dimanche le thème du recyclage du plastique. Sans doute devons nous réduire le problème à la source, en produisant moins de déchets plastiques. Mais savez vous que le plastique est l’un des matériaux qui se recycle le mieux? Je ne parle pas ici de ces bouteilles que l’on peut transformer en fibres synthétiques. Je parle ici de ces plastiques souillés, emballages difformes et sacs plastiques de toutes sortes. Ces plastiques peuvent être transformé à 100% en carburant (diesel et essence) par pyrolyse. La pyrolyse est donc une alternative à l’incinération. C’est un processus thermique de décomposition sans air. Elle a l’avantage qu’elle peut être mis en oeuvre dans des unités de la taille d’un container. On peut donc imaginer qu’elle puisse être mise en oeuvre dans les communes et créer des emplois localement. Les hommes politiques devraient donc se saisir de cette solution technique et faire évoluer la législation pour améliorer sa rentabilité économique tout comme ils ont su le faire pour les énergies renouvelables.

Samuel Le Bihan et Christofer Costes, à l'origine de la machine

Illustration «Science et Avenir»: Transformerons-nous bientôt nos déchets plastiques en carburant ?