L’Union européenne et ses Etats Membres doivent faire plus pour combattre les crises sanitaires

L’Union Européenne évolue dans un monde sans guide. Les Etats-Unis d’Amérique, de guerre las, n’est plus le guide qui promeut un monde libre, multipolaire,  démocratique et prospère. D’ailleurs le devrait-il? Le but n’est il pas atteint. Les peuples colonisées sont devenu des peuples souverains. L’Europe ne décident plus de la destinée du monde. Les dictatures ont disparue du paysage d’Europe de l’ouest. La pauvreté à reculer en Asie et en particulier en chine. Cependant au regards de l’urgence climatique, la menace terroriste,  la crise migratoire et les crises sanitaires économiques présentes et avenir, on devrait s’interroger finalement si l’Europe ne pourrait pas faire un peu plus. Mais avant de définir une architecture qui permettent de faire plus, faudrait s’entendre sur ce qui peu être mieux fait au niveau européen, ce qui doit rester au niveau des Etats Membres et ce qui peut être mieux réalisé au niveau régional.

Nous allons faire ici quelques propositions à Union Européenne et à ses Etats Membres pour combattre les crises sanitaires.

Même si cela va contre nos convictions, nous devons constater que les Etats Membres qui ont fermés leurs frontières rapidement ont été touché plus tardivement par la pandémie de COVID-19. Le temps gagné a sans doute sauvé des vies et a permis d’organiser la riposte. Regardons les choses pragmatiquement, tous les Etats Membres de l’Unions Européenne auraient pu bénéficier de ce délai, si la commission européenne avait pris les décisions qui s’imposaient mais celle ci n’avait pas reçu le mandat pour le faire. Prenons acte. La commission ne peut recevoir un mandat pour des choses qui n’ont pas été prévues. Et dans l’avenir il y aura bien d’autres événements imprévus qui exigeront un prise de décision rapide. Dans les Etats Membres nous avons des chefs d’Etats que ont la légitimité démocratiques pour prendre des décision rapidement lorsque cela s’impose. Pourquoi devrait-il en être autrement pour l’Union Européenne?

Comparons maintenant la réaction de la Chine, la France et l’Allemagne face à la pandémie. La Chine a été touché en premier. Puisque la Chine est gouverné par un partis uniques qui finalement ne cherche qu’à se maintenir au pouvoir, ce partis a cru bon de ne pas informer le monde du problème alors que le virus circulait en Chine probablement déjà en octobre 2019. Finalement, grâce a des mesures autoritaires et économiquement destructrices ne laissant peu de place au bon sens de la population, la chine a maitriser la pandémie chez elle.

La France qui poursuit une politique d’infantilisation de la population (remplacement de l’instruction par l’éducation) depuis des décennies a choisit la voie du milieu, et a confiner sa population d’une façon très stricte. Le résultat c’est que la France a maitriser la pandémie chez elle mais elle sort de cette crise économiquement très affaiblies. Socialement, grâce à la mise en place d’un chômage partielle pris en charge à 100% par l’Etat, elle a limité les conséquences sociales de la crise mais elle a des difficultés à remettre les gens au travail. Le gouvernement français fait également face a des polémiques incessantes ce qui nous renforce à croire  les Français sont vraiment bien éduqués (formatter politiquement) à accepter ces polémiques  mais finalement peu instruit c’est à dire capable de développer des solutions.

Quand a l’Allemagne, on l’accusait de privilégier l’équilibre de son budget, on constate qu’elle n’avait pas économisé sur les choses essentielles comme sur l’équipements des hôpitaux. Ayant donner les moyens à industrie pour rester complétives, elle a pu s’appuyer sur celle-ci pour développer des solutions techniques (test de dépistage disponible dès la mi janvier, automatisation des tests par la robotique, production d’appareils respiratoires, production d’oxygène).

Pour conclure sur la crise sanitaire, saluons le fait que malgré tous les imperfections de l’Unions Européenne et de ses Etats Membres, celles-ci a fait plutôt bien face à la pandémie ce qui me fait croire que la nature plutôt décentraliser de l’Union Européenne est une architecture qu’il faut garder. Le gouvernement Français s’accorde également sur le fait, qu’il faut donner plus de pouvoir aux régions.

Qui pourrait également affirmer que le système de protection social extrêmement développé mis en place en Europe depuis plus de deux siècles est quelques chose de pas vraiment utile dans ces circonstances? L’Europe devrait promouvoir ce système dans le monde sans avoir honte.

A ce titre, l’Europe devrait se doter d’agence charger de contrôler le respect de règles sanitaires dans les abattoirs puisque l’on voit bien que les contrôles au niveaux des Etats Membres sont insuffisant probablement à cause de collusion d’intérêts.

Cependant l’Europe devrait se doter également d’une armée capable de déployer rapidement des moyens d’aides médicales pour assister en premier lieu les Pays Membres qui seraient en difficultés et éventuellement pour faire face au crises humanitaires qui secouent le monde.